• Vous ne savez pas ce qu'est un PWP ? Dans le monde de la fanfiction (et sûrement d'autres), cela signifie Porn Without Plot. Donc des textes érotiques très courts (sans mise en place, sans mauvais jeu de mot).

    Et c'est malheureusement des PWP de mauvaise qualité, récurrents sur le net, qui donnent à la fanfiction une telle mauvaise réputation. Des remarques de « littéraires » qui nous prennent de haut et vont dire « les fanfictions, c'est quand Ron encule Harry, c'est ça ? » (dixit un éditeur que je ne citerai pas). Et c'est vrai que sur HPF, il fut une époque (heureusement révolue) où on avait énormément de PWP épouvantables. Ni crédibles, ni excitant, ni même grammaticalement corrects.

    C'est pour ça qu'il y a maintenant onze ans (la vache ! tant que ça ? 2006, ah bah oui) a été lancé le premier concours PWP sur HPF. Pour que les auteurs de fanfictions prouvent au monde qu'on pouvait écrire des textes érotiques courts et bons (encore une fois, sans mauvais jeu de mot). Le concours a eu tellement de succès qu'il est maintenant récurrent et je peux revenir à ce dont je voulais parler : la cuvée 2017 du concours PWP, intitulé :

    Voyage en terre inconnue

    Le concours PWP 2017 est avancé
    (cliquez sur l'image pour accéder au sujet correspondant sur le forum HPF)

     

    Je vous laisse cliquer pour voir les détails du concours (contraintes, conditions d'envoi, date limite, etc) mais je résume le thème de cette année. L'idée est de faire des couples que quelque chose oppose : âge (contrainte « Voyage temporel » sur les couples inter-générationnels), pays (contrainte « Voyage international » sur les couples inter-culturels) ou quelque chose de plus fort encore (contrainte « De l'autre côté du miroir »). Ces textes peuvent être de la potterfiction (pour une publication sur Harry Potter Fanfiction) ou non (pour une publication sur le Héron à la Plume Flamboyante).

     

    Pourquoi est-ce que je parle de tout ça ? D'abord parce que j'aime lire des PWP de qualités et plus de gens participent, plus il y a de choses à lire. Ensuite parce que j'ai bien l'intention de participer moi-même (j'ai des idées pour les trois contraintes et ai commencé à les rédiger), même si je ne peux pas en parler plus puisque les participations sont anonymes tant que les votes ne sont pas terminés.


    votre commentaire
  • Je viens de poster le vingtième chapitre de Douze ans à Poudlard.

    Douze ans à Poudlard

    Un peu de recontextualisation : Douze ans à Poudlard fait partie d'une série « La Dernière Descendante de Morgane leFey ». Bon, pour le moment, dans la série, il n'y a que cette histoire là mais, promis, elle sera un jour plus remplie. La preuve :

    La dernière descendante sur Scrivener

    Vous voyez ? Tout ce qui est déjà écrit et qu'il me reste à corriger et republier ? Et sur la suite (Douze Square Grimmaurd), j'ai déjà 15000 mots d'écrits, donc la moitié publiables. Et sur la préquelle (anciennement A werewolf in love mais je cherche un meilleur titre), on est plus sur les 5000 mots mais ça avance.

     

    Bref, tout ça pour raconter que la publication de Douze ans à Poudlard avance tranquillement de l'ordre de deux ou trois chapitres par semaine. Comme il me reste 16 chapitres à publier, comptons une fin vers le 1er mai. Disons que ça dépend surtout des jours où je suis libre pour faire ma dernière relecture (parce que ça demande du calme et l'accès à un ordinateur). D'ici là, j'aurai assez avancé Douze Square Grimmaurd pour pouvoir publier deux ou trois chapitres.


    votre commentaire
  • Sundays, Bloody Sundays

    A cause d'un concours sur HPF, je me suis retrouvée bloquée avec l'histoire de la rencontre entre les parents de Seamus Finnigan dans la tête. Pendant une quinzaine de jours, impossible d'écrire sur autre chose. Il fallait que ça sorte !

    Et j'ai accouché de cette mini-fanfiction (8800 mots, c'est quasiment du OS) après tous ces jours d'obsession.

    Rassurez-vous, malgré le titre, ça parle plus d'amour que de sang.

     

    Pour la lire, rendez-vous sur HPFanfiction. Et n'oubliez pas le salaire de l'auteur : les reviews. ;)


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires